Tango Thérapie

par Robert  -  1 Novembre 2010, 21:37  -  #Le Tango Argentin

Bonsoir les amis,

 

Je ne peux résister au plaisir de vous livrer quelques reflexions extraites d'un ouvrage de Federico TROSSERO, psychiatre, psychanalyste et milonguero Argentin contemporain "Tango Terapia, Fundamentos, Metodologia Teoria Practica"

 

Je n'ajouterai aucun commentaire, à vous d'en tirer ce que bon vous semble :

 

"... a mon sens, cette danse permet d'accéder à la structure de la personnalité ..."

... mon but, avec la tango-thérapie, est d'amener l'individu à négocier l'intime avec lui-même, avec l'autre et avec le groupe, en prenant en compte les effets ludiques, créatifs et expressifs qui naissent en dansant. Le tango est l'expression de sentiments humains ... en un mot le tango nous dit la vie ...

... Le tango, sa musique, sa poésie et spécialement sa danse, est comme un instrument privilégié pour unifier les dimensions biologiques, psychologiques et sociale de l'individu. A  mes yeux, le fait de danser est révèlateur non seulement de la personne, mais également de sa personnalité. A travers le rituel de la rencontre et les mouvements du corps, c'est toute l'expression personnelle qui s'éveille...

... Chaque partie du corps recèle des réactions psychiques bien dissimulées. Le corps les exprime à travers le mouvement, rompant ainsi le silence. L'incorporation des mouvements et des pas contribue lentement à la reconstruction du language et de la communication. Cette mobilisation de pensées, de sentiments et d'émotions stimule et favorise l'éclosion de l'être en même temps qu'elle lui permet de vaincre les interdits ; ce qui advient dans la danse peut alors advenir dans la vie quotidienne...

... a travers l'expérience esthétique, le tango implique la sublimation et l'expression de la subjectivité. Il enrichit la créativité, la capacité d'instrospection et par conséquent, la consciende de soi, premier chemin vers la découverte du sens ...

... le tango à travers l'abrazo, le toucher et le mouvement, nous permet de reproduire des expériences de la première enfance et de satisfaire une part importante de nos besoins affectifs ...

... la pratique du tango peut favoriser le developpement de fonctions neurocognitives supérieures car il faut se concentrer sur des pas et mémoriser des séquences de mouvements...

... le tango est une conversation profonde avec soi même et avec l'autre. Il relie l'individu au couple, au groupe, à la musique et aux émotions, ce qui favorise une intégration cognitive, psycho-physique et sociale. La personnalité toute entière interagit alors avec sa propre histoire. Chacun se dévoile dans la sécurité de l'abrazo et dans son éphémérité...

... notre identité se construit grace à la présence des autres. Dans l'atelier de tango, on partage plusieurs types d'expérience construites à partir des perceptions venant du monde extérieur et de notre monde intérieur. On remonte sa propre histoire à travers la rencontre avec l'autre et avec soi. L'abrazo, la musique, le mouvement et même l'atmosphère qui nous entoure agissent comme déclencheurs ; ils stimulent les pensées, les sentiments et les émotions ... toutes les dimensions de la communication humaine sont ainsi touchées...

... en cette ère technologique, axée sur le penser plutot que sur le sentir, dans cette déferlante d'informations empaquetées qu'on échange à chaque seconde dans des "non lieux" à circulation rapide et sans identité (autoroutes, supermachés, aéroports ...)

sans le moindre contact physique ou émotif, le tango permet de transcender les frontières du moi. Et je crois que ceci nous rend profondement humains ....

 

On en reparte ... amitiés, robert

Dupré 16/12/2010 19:34


Il y a un an une copine tanguera de Montpellier me disait;
Quand tu regarde un homme danser le tango tu peu avoir une idée de comment il fait l' amour !!!!
Je n'ose pas répondre.Il y a tellement d'hommes qui regardent leurs pieds quand ils dansent ,que ! ! !
Je ne sais pas si Federico Trossero aborde ce sujet dans son livre ?
Abrazo tanguero.
Patrick


kristin 11/11/2010 12:43


merci!


Kristin 02/11/2010 18:06


bonjour,
belle analyse,
ce livre existe-t-il en français ou avez-vous traduit ce passage?


Robert 11/11/2010 09:11



Bonjour Kristin,


Je n'ai pu pour l'instant me procurer "Tango terapia, fundamentos, metodologia Teoria Practica" de Federico Trossero 2006, en réédition par Ediciones Continente, Buenos Aires.


J'ai extrait les passages cités (traduit par France Joyal et José Facal) de "Tango sans frontières"  presses de l'université du Quebec.


Amicalement, robert



Llamas Ferdy 02/11/2010 10:33


Voici une analyse très fine et très judicieuse du Tango tel que je le vis..., et , je le pense, tel que nous le vivons pour la plupart ! Qu'en termes savants les choses sont bien dites ! Il faut
être complètement imprégné par cette mouvance pour en posséder la substantifique moelle ! Bravo à ce Philosophe du Tango !