Tango Social ?

par Robert  -  13 Octobre 2015, 15:31  -  #Presentation ABRAZO

Pourquoi diable avons nous intégré dans l’intitulé de notre association le mot Social « Abrazo Social Tango Club » ?

Deux raisons à cela dont j’ai envie de vous parler :

1 - La première est que pour nous le Tango Argentin est tout autant une danse de groupe qu’une danse de couple, ce qui implique entre autres le respect de la piste et des autres couples.

Voilà ce qu’écris sur le sujet Adrian Costa, maestro mondialement reconnu qui assure

la responsabilité technique de nos cours :

Tango Social

Il peut paraître étrange d’associer ces deux mots.

  • A l’origine le mot tango se suffisait à lui même.
  • Aujourd’hui nous ajoutons le mot « social » pour redéfinir un aspect du tango qui à été perdu, mal compris ou mal transmis.

Le « tango social » c’est quoi?

  • Ce n’est ni plus ni moins que Le Tango
  • .Le tango comme « danse de groupe » avant d’être « danse de couple »
  • Le tango c’est une ouverture aux autres avant d’être un repli sur soi.
  • Le tango c’est partager un espace commun et permettre à chacun d’en profiter pour étancher sa soif de danser.
  • Danser le tango c’est aller au delà des styles, des goûts et des préjugés.
  • Danser socialement, c’est abandonner nos ego le temps d’une tanda et faire circuler la piste pour mieux la partager. Adrian Costa

2 – La seconde est que, selon nous, il y a en France (et très certainement partout ailleurs) deux types d’associations ou écoles de Tango Argentin :

  • celles dont l’objectif premier, voire unique est commercial considérant le tango comme un simple outil, un simple moyen d’existence,
  • celles dont la vocation est la diffusion respectueuse d’un art, d’une culture qui appartient au seul peuple Rioplatense, dont le profit est la dernière des préoccupations, accueillant tous les âges, tous les groupes sociaux sans distinction, la seule exigence étant le respect de cet art et le respect mutuel des personnes.

Abrazo Social Tango Club appartient résolument à cette deuxième catégorie

Amitiés, Robert